Un jour, j’ai ouvert mes volets et je n’en ai pas cru mes yeux. Après des semaines de froid et de temps gris, le soleil était enfin là. Première réaction : réorganisation du rangement make up et de la vernithèque. Bye bye les teintes neutres de l’hiver, bonjour les couleurs vives du printemps !

Comme pour conjurer le mauvais sort, j’ai fait une sorte d’offrande au soleil pour que surtout il ne se fasse pas la malle. J’ai choisi un beau jaune vif de Kiko, le n°355.

Si vous me lisez depuis quelque temps, vous savez que le nail art et moi ça fait deux. Et surtout que j’ai vraiment beaucoup de mal avec mon dotting tool. J’ai réalisé qu’en fait, c’est parce qu’il est trop petit. Alors j’ai regardé dans mes tiroirs ce que pourrait faire office de. J’ai fini par trouver mes baguettes chinoises. Bingo, pour faire des gros points, ça marche super bien.

Pour faire mes points, j’ai utilisé deux autres vernis Kiko. D’abord une rangée avec le n° 289. Puis par dessus, un Sugar Mat, le n°640. C’est très facile. Il suffit de déposer deux ou trois gouttes de vernis sur un morceau de papier, de tremper son dotting tool (ici donc ma baguette) dedans et de tamponner une fois son ongle. Attention, il ne faut pas déposer une goutte mais réellement appuyer sur l’ongle (pas comme une malade non plus) pour qu’il se forme un rond assez plat et non pas une goutte qui mettra des heures à sécher. Pour réaliser ce nail art, je me suis inspirée d’une idée de Psychosexy.

Ce n’est pas un défaut qu’on voit sur mon ongle, c’est le reflet du volet ! Merci le top coat Poshé pour cette belle brillance !

Bref, je suis très contente de cette manucure. Toujours pas aussi parfaite que chez les nailistas professionnelles, mais franchement elle a fait son petit effet.